AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sanaël Ockham | Finish

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sanaël Ockham | Finish   Mar 22 Juil - 6:00



  • Identité


Prénom : Sanaël
Nom : Ockham
Surnom* : San' ou encore Nergal en Enfer.
Âge : Certains disent qu’il aurait dans les 800 ans… mais en vérité Sanaël avoisinerait les 1000 ans. Silencieux, traversant les âges selon sa propre volonté, il a fini par oublier l’année précise qui l’a vu naître. On lui prête d’ailleurs des légendes fumeuses qui font de lui un dieu des enfers en Mésopotamie, plus précisément Akkadien au départ (XXIVe s. av. J.C) ; mais il était surtout un espion à la solde des ténèbres, l’un des meilleurs et des plus fidèles, chef de la police du ténébreux empire échappant de justesse aux flammes par un jeu d’ombre. Aussi, certain disent de lui qu’il est un dieu du désert et du feu, qu’il est l’aspect négatif du soleil et du monde souterrain.
Date de naissance : Un 16 septembre…
Lieu de naissance : Il ne saurait donner le nom actuel de cette terre qui l’a vu naître.
Nationalité : Anglais, Grec, Italien… l’époque a fait de lui un être appartenant à diverses cultures… l’italienne l’ayant plutôt séduit au temps des courtisanes.
Race : Shaytân
Camp : Celui des rebelles... il désire se battre pour retrouver une égalité des camps.

Pouvoir:
Obténébration, ou manipulation des ténèbres : obscurité, dissimulation par les ombres, nuit noire provoquée par une sorte de brouillard épais que la lumière ne peut traverser, jeu d’ombres sous forme d’illusions glauques et sombres, capacité de se déplacer d’ombre en ombre tant que celles-ci sont conformes à sa taille, son regard perce l’obscurité, tentacules ténébreuses (sorte de bras d’ombre capables de se saisir des choses/personnes matérielles, mais qui de ce fait subissent également toutes les attaques... peuvent prendre feu, peiner à avancer dans l'eau.).

En contrepartie, il doit rester concentré dans l'utilisation de son brouillard et fatigue en conséquence (impossible pour lui de les utiliser pendant des heures ou de jouer à saute mouton d'ombre en ombre, puisqu'en cas d'abus, il peut tomber sur le sol, sans force, à la frontière du coma, son esprit s'enlisant dans ses propres abysses.), son ombre s’avère par ailleurs plus épaisse que celles des autres. Et surtout, l’inconvénient de sa dernière technique (les tentacules) est que celle-ci devient parfois vivante l’espace de quelques instants à présent, et peut se retourner contre lui tel un mauvais karma, puisqu’il ne la contrôle pas. Certains disent, les rares qui sont au courant, qu’elle est sa part d’ombre la plus profonde, celle qui lui offre ce contrôle subjectif sur les ténèbres, cette épouse que citent les légendes, et qu’elle désire plus que tout retrouver sa propre liberté. Néanmoins, elle ne tire sa force que dans l’utilisation qu’il fait de sa capacité, ce qui signifierait qu’elle n’est en réalité que la compensation de cette capacité sournoise.

Occupation : Barman à l’Afreudite si c’est possible. Et dealer à ses heures perdues parfois.
Que pensez-vous de la situation actuelle : Voici une situation comme je les déteste... pourquoi jouir d'une puissance et opprimer des personnes pour la posséder ? C'est aujourd'hui que nous découvrons le véritable visage des anges.

  • Psychologie



Habitudes :
- Aussi étrange que cela puisse paraître, il sait et aime jouer du piano et de la guitare… il n’est pas un virtuose, mais sait reprendre avec talent certains airs. Néanmoins, il n’aime pas être observé lorsqu’il en joue, et ignore bien souvent ceux qui l’entourent en ces instants.
- Il a également une autre habitude qui peut paraître véritablement curieuse… il parle aux rats. D’ailleurs, il en a apprivoisé un qu’il a appelé Cerbère, surnommé plus couramment Cerby. Très fin n’est-ce pas comme humour ? Mais il aime cette petite créature, et l’animal lui obéit comme un chien, ce qui est particulièrement étrange en vérité.
- Par ailleurs, il fume énormément. C’est une mauvaise habitude, mais il aime le goût particulier que les cigarettes possèdent, et il n’est d’ailleurs pas rare qu’il échange la simple nicotine contre de l’herbe pour se fumer un joint.
- Il conserve sur lui deux lames fort anciennes, l’une qu’il glisse à sa ceinture, l’autre qu’il attache à sa cheville. Le tout dissimulé par un long manteau sombre qu’il garde sur lui lorsqu’il sort, détail l’aidant sans doute à se faire plus discret.
- Il lit également le journal tous les matins, ou alors il se tient informé des dernières informations d’une manière ou d’une autre.

Peurs : Il craint tout simplement son ombre… certains trouveraient ça plutôt puéril, n’est-ce pas ce que l’on dit des enfants trouillards ? Mais à vrai dire, ils n’ont pas la sienne, celle qui a déjà tenté de le blesser durant son sommeil. De ce fait, il apprécie la compagnie des rats, qui semblent sentir lorsque celle-ci s’éveille et se met en mouvement, laissant leurs petits cris résonner dans la pièce où il se trouve et l’éveiller pour qu’il la repousse, une fois de plus. Parfois, il la surprend même à l’observer simplement, telle une femme amoureuse, éprise de lui… Il n’arrive pas à cerner cette chose et il la déteste malgré le fait qu’elle soit une part indéniable de lui-même.

Ce qui lui tient à cœur :
- Ses rats… ces petits bestioles dont il apprécie la présence.
- Reprendre un statut digne de ce nom, ne plus être considéré comme un esclave. Néanmoins, c’est presque ridicule qu’il y prête tant d’intérêt étant donné son habitude à rester dans l’ombre la plupart du temps, pourtant, il est indéniable que d’être condamné à cette ville synonyme de prison ne lui plaît guère, pas plus que l’oppression que subit ses semblables. En réalité, il désire rester/redevenir ce démon funeste, celui qui se glisse dans l’ombre, observe, espionne, torture.
- Le sexe, l’alcool, la cigarette, la drogue… tout ce qu’un démon est censé aimé.

Ce qu'il déteste :
- Son ombre…
- Les anges la plupart du temps, il les trouve encore plus hypocrite que lui dans l’idée de se dire gentils et tout, alors qu’ils oppriment tout un peuple, allant jusqu’à tuer sans discuter, obéissant naïvement à un dictateur. Parfois, il se demande même si ceux-ci ne sont pas nés dans la connerie.
- Le système actuel.

  • Goûts*



Expression Préférée : Aucune. S'il en utilise plus souvent quelques-unes, ce n'est pas parce qu'il les aime.
Sa chanson fétiche : Korn - Thoughtless
Endroit préféré: Venise, mais pas pour son odeur.
Film Préféré : Il n'a pas de réelles préférences...
Plat Préféré : Les plats chinois à emporter... il adore ces petites boîtes.

  • Autre


A la base de son dos, il porte une cicatrice (légèrement effacée par le temps) en forme de serpent, offrande des flammes qui tentèrent d'avoir sa peau. Ce dessin est involontaire, disons surtout que c'est le chemin que suivirent ces petites malignes en s'agrippant à sa chemise.

  • Liens


Evan Spencer
{Chace Crawford}
Hyde m'a fait promettre de veiller sur toi... Je garde un œil, peut-être plus, en ce qui te concerne. Si je savais avec certitude qui tu est, le fils de l'Antéchrist, sans doute qu'aucune promesse ne serait nécessaire en ce sens, peut-être même que dans le creux de mon être, ce n'est pas elle qui me motive. Mon serment de servir ce père qui est peut-être le tien, s'appliquerait également pour toi... même si les loups et les rats restent imprévisibles et indépendants.

Nikki Smith
{Christina Ricci}
Une liaison a-t-elle besoin de plus d'explication ?
Et pourtant... si je savais qu'elle est celle qui a causé sa chute, je ne sais pas ce que je ferai.
Néanmoins une question me turlupine, est-elle la mère du fils de l'Antéchrist, ou de l'un de ses amants ? Bien trop absent à l'époque, je n'en ai la certitude même si le doute n'est pas permis.


Velvet De Lluca
{Blake Lively}
On s'est connu lorsque tu n'étais qu'une toute petite fille, et ce sont tes grands yeux innocents qui m'ont perçu comme un ami que seule toi pouvait voir, cet être imaginaire que les ténèbres préservaient précieusement. Tu as été une traîtresse silencieuse sans le savoir pour moi... et je t'aimais bien, mais jamais je ne l'avouerai de moi-même. Qui aurait pu prévoir que nous nous reverrions et que tu me reconnaitrais.




Avatar : Ryan Gosling
Fille ou garçon ? :Une fille x)
Où avez-vous connu le forum ? : Par un partenariat.


Dernière édition par Sanaël Ockham le Ven 25 Juil - 5:47, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Evan Spencer
Sammael|| Master of Bitches
avatar

Féminin Nombre de messages : 3634
Age : 27
Clan : Shaytân
Humeur : Fuck off
Emploi : Sex machine
Pouvoir : Maîtrise des arts de combat connus ou pas du tout. Maniement des armes en passant par le combat au corps à corps.
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt B 226 Citania de Briteiros, Fortaleza de Faro

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mar 22 Juil - 7:46

Bienvenue Smile
Ca fait plaisir de voir des nouveaux, si jamais tu ne trouves pas pour ton vava je verrais ce que je peux faire

_________________

You kill me with a single word
When angels fuck and devils kiss
I want to be that special guy
Love me like you want kiss me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mar 22 Juil - 8:44

Han bienvenue wootwoot
wooo j'adore le prénom love

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mar 22 Juil - 15:42

J'aime beaucoup le prénom aussi yup
Bienvenue cheers
Revenir en haut Aller en bas
Dyclan De Lluca
Awstin # Sweet Like A Hurricane
avatar

Féminin Nombre de messages : 374
Age : 28
Clan : Mal'ach
Humeur : Painful.
Emploi : Bras Droit de Freyr
Pouvoir : Psychométrie et Prémonition
Date d'inscription : 20/05/2008

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 430 Résidence Cidadela, Pedra da rainha

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mar 22 Juil - 17:26

Prénom et vava bubbleheart
Bienvenue mr.green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mar 22 Juil - 17:31

Merci beaucoup à tous les quatre
Le prénom... ça faisait un moment qu'il traînait dans ma petite tête, donc merci mr.green

Et pour l'avatar je me suis dépatouillée, pour le moment c'est bon, mais merci glomp
Revenir en haut Aller en bas
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mar 22 Juil - 17:52

Oh j'adore Ryan love

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Nikki Smith

avatar

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 31
Date d'inscription : 22/05/2008

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation:

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mar 22 Juil - 17:58

Bienvenuue beau gosse hye

Bon fifichage et amuses toi bien!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyr Weber
And my own two hands will confort you... || Talliah
avatar

Féminin Nombre de messages : 968
Clan : Malack
Humeur : sick and tired
Emploi : unemployed
Pouvoir : Metamorphose et influence des emotions
Date d'inscription : 19/05/2008

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation:

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mar 22 Juil - 20:52

*meurt*

Ryyyannnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn wootwoot wootwoot wootwoot wootwoot wootwoot wootwoot wootwoot


faint

*ressucite*

Salut beau gosse hye

_________________
[list]
Walking on water seems parlays now you got
my trust and it feels and it feels like sabotage when
I'm pulling triggers back on myself you know it is all I know
And it feels so real from the outside Tyrant

Avatar(c) Epi_de_mais ; icon (c) eniroc, Sweet tbasco[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daliann Callahan
•~Flower of Light*
avatar

Féminin Nombre de messages : 361
Age : 26
Clan : ANGE
Humeur : De plus en plus mauvaise...
Emploi : a la guerre comme a la guerre
Pouvoir : Contrôle total de la lumière...
Date d'inscription : 20/05/2008

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 108 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mer 23 Juil - 0:02

Bienvenue démon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Spencer
Sammael|| Master of Bitches
avatar

Féminin Nombre de messages : 3634
Age : 27
Clan : Shaytân
Humeur : Fuck off
Emploi : Sex machine
Pouvoir : Maîtrise des arts de combat connus ou pas du tout. Maniement des armes en passant par le combat au corps à corps.
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt B 226 Citania de Briteiros, Fortaleza de Faro

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mer 23 Juil - 6:18

Pour leoix de vava y'a pas à dire tu déchires XD

_________________

You kill me with a single word
When angels fuck and devils kiss
I want to be that special guy
Love me like you want kiss me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mer 23 Juil - 10:09

Merci beaucoup mr.green !!

Je vois que Ryan est un bon choix au final x) .
En espérant que l'âge, et surtout le pouvoir sera accepté... j'ai mis une limite exprès.
Revenir en haut Aller en bas
Evan Spencer
Sammael|| Master of Bitches
avatar

Féminin Nombre de messages : 3634
Age : 27
Clan : Shaytân
Humeur : Fuck off
Emploi : Sex machine
Pouvoir : Maîtrise des arts de combat connus ou pas du tout. Maniement des armes en passant par le combat au corps à corps.
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt B 226 Citania de Briteiros, Fortaleza de Faro

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mer 23 Juil - 10:12

Le pouvoir me semble correct bien qu'il ait l'air quand même pas mal invincible, si tu pouvais trouver une autre limite je pense que ça serait mieux Wink

Maintenant l'âge est trop élevé, on avait refusé la même chose à un membre il y a pas longtemps, je pense que tu devrais revoir à la baisse ^^;

_________________

You kill me with a single word
When angels fuck and devils kiss
I want to be that special guy
Love me like you want kiss me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mer 23 Juil - 10:36

Ahhh loin de moi l'idée de vouloir en faire quelqu'un d'invincible, au contraire. Donc j'ai rajouté des contraintes (certaines que j'avais oublié d'ailleurs) : si les tentacules peuvent toucher, elles subissent également les attaques (feu, eau, armes, comme de vraies tentacules et il n'y en a pas 100 non plus... 3 ou 4 grand maximum à la fois). Et bien évidemment, il fatigue dans l'utilisation de ses capacités, et moins il y a d'ombre là où il est, plus ça lui demande de force. Bref, c'est parfois mieux expliqué dans la fiche... j'espère que ça va mieux silent

Et pour l'âge, j'ai descendu à 1000... si ça ne va toujours pas, dis-moi la limite que je sache ^^;
Revenir en haut Aller en bas
Evan Spencer
Sammael|| Master of Bitches
avatar

Féminin Nombre de messages : 3634
Age : 27
Clan : Shaytân
Humeur : Fuck off
Emploi : Sex machine
Pouvoir : Maîtrise des arts de combat connus ou pas du tout. Maniement des armes en passant par le combat au corps à corps.
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt B 226 Citania de Briteiros, Fortaleza de Faro

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mer 23 Juil - 12:14

Oui ça me va mieux comme ça Smile Je trouve ça largement plus simple
Nickel pour l'âge aussi Lemy

_________________

You kill me with a single word
When angels fuck and devils kiss
I want to be that special guy
Love me like you want kiss me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mer 23 Juil - 12:21

RYAN !
Bon, bienvenue, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mer 23 Juil - 15:46

Ok, merci Evan mr.green

Merci Volga bubbleheart
Revenir en haut Aller en bas
Evan Spencer
Sammael|| Master of Bitches
avatar

Féminin Nombre de messages : 3634
Age : 27
Clan : Shaytân
Humeur : Fuck off
Emploi : Sex machine
Pouvoir : Maîtrise des arts de combat connus ou pas du tout. Maniement des armes en passant par le combat au corps à corps.
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt B 226 Citania de Briteiros, Fortaleza de Faro

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Mer 23 Juil - 15:49

Pas de soucis Smile

_________________

You kill me with a single word
When angels fuck and devils kiss
I want to be that special guy
Love me like you want kiss me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Jeu 24 Juil - 19:51

  • Biographie



Anecdote de sa vie avant la prise de pouvoir de Dieu :

Il aimait l’Italie, sa chaleur oppressante qui devenait presque insignifiante lorsque le soleil s’évanouissait dans sa course insaisissable, tentant d’échapper à la lune dont l’apparat mortifère la rendait pourtant d’une beauté saisissante, enivrante. Mais sans doute n’y avait-il que les peuples arpentant les ténèbres pour réellement en saisir toute l’âpre splendeur. Pourtant ses rayons se reflétaient avec indolence sous l’eau clémente de la fontaine de Trevi lestement éclairée par les lampadaires voisins, mais également par ceux qui se situaient sous le précieux liquide qui ondoyait allègrement. Laissant sa cigarette pendre à ses lèvres, il s’approcha du bassin, et se plaçant dos à celui-ci comme sous une vieille superstition, il extirpa une pièce de sa poche qu’il fit rouler entre ses doigts quelques vagues secondes, avant de la jeter par-dessus son épaule, le métal rencontrant rapidement la surface mouvante du bâtiment.

Etrangement, cette situation lui en rappelait une beaucoup plus ancienne, remontant approximativement au XVème siècle si ses souvenirs étaient exacts. Il avait aimé la peau pâle et savoureuse de ces dames ayant fait de l’amour leur plus grand labeur, l’une d’elle avait d’ailleurs su attiser son intérêt au plus haut point. Non par sa beauté, car nombre de ses consoeurs la possédaient aussi, mais surtout par son esprit et son intelligence, riant simplement de ces cicatrices qu’elle avait orné de ses vers poétiques relativement méprisants, alors qu’elles étaient passablement visibles à cette époque, boursouflure repoussante qu’elle aimait épouser de ses lèvres gourmandes.

« Emmène-moi à Rome… » avait-elle murmuré une nuit, après s’être laissée glisser à ses côtés, ses doigts navigant voluptueusement sur son torse.
« Ai-je l’air d’un Mécène Sophia ? »
« Non, d’un poète sans le sous ! » s’était-elle exclamée en riant. « Allons, que devrais-je faire pour que tu m’y emmènes ? »
« Des horreurs… »
« Tout ce que tu veux ! » avait-elle alors répondu avec toute l’assurance du monde dans cette décision de le servir.

Il la savait dépendante de leurs étreintes tourmentées, tout comme il avait pris goût à sa jeunesse qui finirait par se flétrir et le pousser vers d’autres culs que le sien. Et elle paraissait parfaitement consciente de ce futur qu’elle haïssait dans le creux de son âme silencieuse, désireuse de profiter de chaque seconde que son doux minois pouvait lui accorder, quitte à se conduire comme la pire des hérétiques pour les douces richesses de son amant qui n’avait l’air que d’un simple homme de l’armée. Mais les pièces d’or s’échouaient de ses doigts comme le doux murmure du vent qui s’infiltre parmi les murs sous un jeu capricieux. Mais sous cette vulgaire conversation, il se la fit sienne, éternelle, non pas de la vie qui était la sienne, mais dans la mort qui finirait par la saisir. Elle lui offrait son silence, et en échange il accomplissait ses souhaits jusqu’à ce qu’il s’en lasse. Elle devint dès lors son espionne auprès de ces humains crétins qui quémandaient ses faveurs, leur soufflant ce que son nouveau maître lui disait de murmurer à leurs oreilles. Puis il l’avait emmenée à Rome, la traitant telle une douce jeune femme de bonne famille pour ne pas choquer les mœurs plus sobres de la douce matrone.

Enfin… soyons clair, il se conduisait plus comme un amant qu’un époux, laissant ses doigts flâner sur ses courbes et choquant les plus fervents catholiques vivant en ces terres. Et ils étaient venus à cette fontaine, l’ayant regardée faire ce vœu idiot de le garder à jamais auprès d’elle, révélant à ses yeux indolents la vérité de son amour pour lui. Traîtrise envahissante qu’il ne supporta pas… déjà il l’enlaçait contre lui, la lune pour seule témoin de leurs ébats, elle espérait avoir charmé son cœur, mais ne reçut en cadeau que la lame glacée qu’il planta dans sa moelle épinière d’un geste sec et acide. Avant qu’il ne la retire de son corps qu’il laissa tomber lourdement dans l’eau, alors qu’elle cherchait à formuler quelques mots à son encontre, ces veines suppliques qui la laissaient espérer l’impossible à l'instant où les doigts de la mort l'enveloppait sourdement.

Et aujourd’hui, il se retrouvait à ce même endroit, vague hommage à une morte ? Jamais cela ne serait le cas, car il jeta également sa cigarette dans l’eau placide de la fontaine, un vague sourire frondeur s’insinuant sur ses lèvres, tandis qu’il s’éloignait furtivement, ses pas ne résonnant aucunement sur le dallage du sol. Tel un félin sournois, il divaguait dans les ruelles, paraissant ne pas savoir où il se rendait, mais les apparences étaient parfois si trompeuses… loin d’ignorer son chemin, il bifurqua sans hésiter dans une alcôve où une personne paraissait l’attendre.

« Ils préparent quelque chose… » murmura l’ombre.
« Si c’est pour me dire ça que tu m’as fait venir jusqu’ici, c’est totalement stupide, tout le monde le sait déjà ! » targua Sanaël qui s’adossait négligemment contre l’un des murs de pierres.
« J’ai entendu des noms… » insinua-t-il tandis qu'une goutte de sueur perlait sur son front.
« Tu ne te méfies pas assez, ils cherchent à nous détourner de leur véritables buts. Crois-tu sincèrement qu’ils seraient assez fous pour parler ouvertement de leurs traîtres ? »
« Mais j’ai… une adresse en France. »
« Parle. »

Depuis quelques temps déjà, une certaine agitation régnait, et San’ avait conscience qu’un traître siégeait aux côtés de leur Seigneur, celui à qui lui-même avait juré une allégeance sans faille. Il était peut-être un démon, mais il restait d’une droiture étrange en ce qui concernait la voie qu’il avait embrassé depuis déjà plusieurs siècles. C’était lui qu’il recherchait, après lui qu’il en avait, qu’il parcourait la terre entière pour qu’enfin quelqu’un finisse par lui offrir une piste sérieuse quant à son identité. Le hasard avait voulu qu’il en entende parler, qu’il sache que cet être existait, mais aucun nom n’avait jamais filtré, et s’il avait réussi à gagner quelques diablotins à sa cause, ils n’étaient rien pour lui, convaincu que ce n’était que des fausses pistes ou qu’ils ne souffleraient jamais le moindre mot le concernant. Et malheureusement, il n’était pas en mesure de les faire parler… ses ténèbres n’étaient pas puissantes en ce sens, et il prenait énormément de risque avec sa propre santé ces derniers mois, glissant de fenêtre en fenêtre, empruntant parfois l’avion pour ne pas perdre de temps, se reposer, et minimiser les effets de son attitude inquisitrice.

La France à présent… il devait se rendre à l’aéroport et rejoindre Paris, ville prédicatrice de ce nouveau point. Pourtant, quelque chose n’allait pas, l’homme qui venait de le renseigner paraissait bien trop nerveux, et Nergal se doutait qu’un piège l’attendait dans cette ville dont il emprunterait sans doute les catacombes pour plus de sûreté, en connaissant finalement quelques recoins bien utiles. Mais ce qu’il n’avait véritablement saisi, c’était simplement que l’on cherchait à laisser l’Antéchrist sans toute sa protection, pour que sa chute soit plus rapide et laisse les Enfers perdues sans son dirigeant, plus faciles à soumettre. Il n’était pas le seul à subir ces mauvaises langues, ces mauvais renseignements… on détournait les espions et les gardes pour ne laisser que quelques hommes à ses côtés. Et ce qu'il regretterait par la suite, ce serait de ne pas être resté là-bas, de ne pas avoir débusqué directement le traître.


Anecdote de sa vie actuelle :

Satisfait ! Ainsi, qui pouvait bien affirmer que les démons n’avaient plus le droit à rien dans cette maudite ville ? Si Sanaël était d’accord sur ce point, il n’irait jamais se faire prêtre et vœux d’abstinence, même si cela devait tout simplement le mener au bûcher. Il en avait vu des misérables se faire brûler vifs, et certains à tord ; ces hommes endimanchés de la croix du Christ pensaient donc que les démons abandonneraient leurs brebis égarées à leurs bons soins ? Quelle naïveté franchement ! Jamais il n’avait laissé accuser l’un de ses dévots, préférant rejeter la faute sur une autre personne… bien évidemment, la délation était capable de sauver une vie, surtout si l’on songeait à se repentir d’avoir suivit l’exemple hasardeux de cet innocent finalement accusé à tord. Combien de personnes avait-il vu hurler à la mort en dissimulant un petit sourire amusé à ses confrères ? Confrères ? Bien sûr… il n’était pas resté que spectateur, jouant même à l’agent du Seigneur durant quelques mois pour le plaisir d’exécuter des sentences blafardes. Après tout, jamais ces tribunaux ne se déroulaient dans une église… dans une grange tout au plus. Mais ils n’avaient été que des paysans maigrelets et facilement abusables, et comme à son habitude il avait fini par s’en lasser.

Mais le passé était loin derrière lui, et les affres des flammes ne le terrifiaient plus depuis bien longtemps. Lentement il se redressa, tandis qu’il sentait la main de son amante glisser sur le bas de son dos, là où se trouvaient d’étranges cicatrices que le temps avait passablement effacées. Il n’esquissa aucun geste de retrait, la laissant arpenter ces messages d’autrefois, déjà durant l’acte elle avait ressenti une blessure plus récente qui s’étirait sur son buste, âpre bataille avec une part de lui-même, vestige de sa non méfiance vis-à-vis de son ombre. Pendant qu’elle paraissait découvrir les méandres de sa chair, le démon s’empara de son paquet de clopes qui avaient glissé sur le sol un peu plus tôt, ainsi que son zippo en argent ; négligemment il porta une cigarette à ses lèvres, laissant la chaleur illusoire du feu s’étirer brièvement sur ses traits, avant de s’éteindre à nouveau et de laisser à la lune sa seule et unique existence dans l’éclairage de cette chambre qui en devenait plutôt glauque et sinistre. Un vague soupire trépassait de son être lorsqu’elle ouvrit la bouche pour lui poser une question qui ne le fit même pas tressaillir, comme s’il n’avait plus conscience de sa présence.

« Où tu t’es fait ça ? » demanda-t-elle donc, tandis que les secondes s’égrenaient maladivement sous le silence opaque qu’il laissait s’instaurer. « Tu veux pas me le dire ? C’est un abominable secret ? » s’enquit-elle à nouveau tout en l’enlaçant… geste qu’il repoussa négligemment.
« Tu connais la morsure du feu sur ta peau ? » lui répondit-il en glissant son regard vers elle, le laissant inspirer une nouvelle bouffée toxique qu’il conserva longuement en lui, avant de la laisser s’évanouir dans les airs par ses narines, et par ses lèvres qui reprenaient encore. « Non. Bien sûr que non, ton corps est parfait, je suis con. »
« Les flammes… » murmura-t-elle en écho. « Et ça fait mal ? »

Mais ce fut un rire caustique qui lui répondit, tandis qu’il se levait, affichant sans la moindre pudeur son corps dénudé à son regard attentif. Néanmoins, il s’emparait déjà de son boxer, le remettant d’un geste distrait, sa clope pendant à ses lèvres sans qu’il ne lui adresse le moindre regard. Il se souvenait de cet instant où les flammes avaient failli avoir sa peau… loin d’être ce que les légendes racontaient, il savait ce que chaque effleurement, chaque léchage de ces gamins brûlants étaient capables d’offrir comme douleur. Devait-il pour autant s’asseoir sur ce tapis qui avait recueillit leurs ébats, incapables d’atteindre la chambre, et la laisser faire une psychothérapie de son être ? Ce n’était qu’un foutu baratin ! Encore, si c’était pour la mettre dans son lit, il aurait peut-être fait un effort, mais il avait déjà eu ce qu’il voulait. Alors à quoi bon ?

« Tu t’attends à quoi exactement ? Des confidences sur l’oreiller ? » l’interrogea-t-il brusquement, dardant sur elle ses iris narquois qui la fixaient intensément. « Ecoute c’était bien, mais toutes les bonnes choses ont une fin, alors tire-toi. »
« Espèce de salop ! » s’exclama-t-elle en lui balançant un oreiller à la figure.
« C’est toute l’histoire de ma vie ! » ricana-t-il en retour. « Bientôt tu vas jouer à la vierge effarouchée c’est ça ? Mais qui criait encore il y a quelques secondes… et pas de colère. »
« T’es vraiment qu’un sale enfoiré ! » marmonnait-elle en remettant rapidement ses vêtements, visiblement désireuse de quitter rapidement les lieux, tandis qu’il se dirigeait vers la porte, la lui ouvrant pour qu’elle s’en aille. Néanmoins, son invité sembla hésiter quelques instants sur le pas de la porte, le laissant à nouveau soupirer tandis qu’il s’appuyait au battant de la porte, une main glissant de lassitude sur son front.
« Qu’est-ce qu’il y a encore ? »
« On pourra se revoir tu crois ? » demanda-t-elle d’une voix timide.
« Qui sait, le destin est facétieux parfois. Allez va-t-en… »

Elle acquiesça silencieusement, déposant néanmoins un baiser sur les lèvres de cet amant qui la jetait pourtant dehors comme une malpropre. Décidément… les femmes ne savaient jamais ce qu’elle voulait. Elle était humaine celle-ci… mais à tout prendre, il se posait tout de même une question existentielle : qui étaient les pires ? Les anges mâles ou les anges femelles ?


---------

Voilà, normalement j'ai fini mr.green
Ça ne rentrait pas dans le premier message x)
Revenir en haut Aller en bas
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Jeu 24 Juil - 19:57

Je valide wootwoot

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Jeu 24 Juil - 20:00

Merciiii youpi
Revenir en haut Aller en bas
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Jeu 24 Juil - 20:05

de rien Cool

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Aaron Kents
Belzebuth | History will be written in blood
avatar

Nombre de messages : 339
Clan : Shaytân
Humeur : blessée
Emploi : Avoir son propre trafic.
Pouvoir : Pyrokinésie + Persuasion
Date d'inscription : 31/05/2008

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: N 1251 Fortaleza Romana, Arco da Vila em Faro

MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Sam 26 Juil - 16:29

Bienvenuueeee à toiiii!

Amuse-toi! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   Dim 27 Juil - 14:39

Merci beaucoup !! Et j'y compte bien hye
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sanaël Ockham | Finish   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sanaël Ockham | Finish
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ? (camel)
» Melodie. (FINISH 1oo%)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: FIRST OF ALL :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: