AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aodhan Simmons | Into the light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:01

  • Identité


Prénom : Aodhan. Son prénom d'ange est Emrys.
Nom : SIMMONS.
Surnom* : Plusieurs surnoms venaient autrefois fleurir son quotidien, comme Em’ ou encore Dhan. Aujourd’hui, ils font tout simplement partie du passé, une partie de sa vie qu’il aimerait toutefois oublier. Rares sont les personnes encore suffisamment proches de lui pour l’affubler de quelques sobriquets. Ses allures d’ours mal léché qu’il arbore bien souvent sont un frein majeur.
Âge : Aodhan ne compte plus vraiment les années qui s’écoulent à la vitesse grand V. Son physique bien conservé lui donne l’apparence d’un jeune homme de vingt-sept ans bien tassés alors qu’en réalité il traîne derrière lui plusieurs siècles, probablement trois.
Date de naissance : Un 25 décembre. Jour pour le moins particulier dans le monde dont il est issu.
Lieu de naissance : Los Angeles. Californie, Etats-Unis.
Nationalité : Américaine.
Race : Né Mal’ach, Aodhan se retrouve à présent rabaissé au rang d’ange déchu. Chassé du monde divin dont il provient, ses ailes lui ont été retirées.
Camp : La solitude rythme les journées de ce jeune homme. La rébellion, les anges, les démons, rien de tout ceci ne l’intéresse, ou du moins cela ne l’intéresse plus. Contraint de vivre sur Terre comme un rebut – ce qu’il est très certainement à ce jour – Aodhan mène une existence simple et sans grande complexité. Il ne prend aucunement parti entre les divers conflits qui l’entourent et se positionne dans le camp qui est le sien.
Pouvoir : Le pouvoir de guérison : la main de Dieu. Toute son enfance, Aodhan l’a passée à sauver des vies, parfois de justesse. Sa particularité s’est déclenchée alors qu’il n’était qu’un enfant et très vite sa mère a su y trouver un avantage dont toute sa famille pourrait très facilement tirer profit. Ayant baigné dans un milieu militaire malgré lui, Dieu réclamait souvent sa présence pour panser les maux physiques de ses soldats et ainsi conserver chacune de leurs vies qui étaient si précieuses. Ainsi, au fil des années, il est à son tour devenu un soldat de Dieu et a servi son maître de la meilleure manière qu’il soit, apportant toujours ce petit plus que les autres n’avaient pas. En revanche, son don n’a jamais eu aucun impact direct sur lui, il ne peut se guérir lui-même.
Occupation : Il occupe le poste très prisé et humain d’enseignant en maternelle. Après cet échec cuisant auprès de Dieu, Aodhan a souhaité tout redémarrer à zéro et se laisser une chance de débuter une nouvelle vie, neuve. Inconsciemment, il avait toujours su qu’être soldat n’était pas ce à quoi il aspirait depuis tout petit mais dans le but de satisfaire ses parents, il avait docilement fait ce que l’on attendait de lui. S’occuper d’enfants en bas âge est en fin de compte une réelle vocation qu’il s’est découverte. Après la perte de ses deux filles, il a ressenti le besoin de continuer de communiquer avec des enfants et ainsi de les protéger du danger qui les guette et dont ils sont encore inconscients. Une vie humaine et banale qu’il affectionne pourtant énormément.
Que pensez-vous de la situation actuelle : Aodhan n’a pas de véritable opinion sur la question. Cette histoire le dépasse et de loin. Dieu ne représente ni un ennemi ni un allié, il se sent plutôt indifférent face à son existence même si une rancœur sans nom à son égard ne le quitte jamais. On pourrait le placer du côté des rebelles si seulement il décidait de lever le petit doigt mais ce n’est pas le cas. Il laisse les autres régler leurs différends sans se mêler de ce qui ne le regarde pas. A dire vrai, il se comporte comme un humain mais loin d’être idiot, il garde toujours un œil sur ce qui se passe autour de lui. Il parvient parfois à obtenir quelques informations d’anges avec qui il avait autrefois travaillé mais en règle générale, il observe silencieusement et finit par savoir ce qu’il veut savoir.
  • Psychologie



Habitudes :
# Plusieurs habitudes viennent rythmer son quotidien. L’une d’entre elle consiste à régulièrement se rendre aux cours de yoga de Velvet. A dire vrai, il y va le plus souvent possible, plusieurs fois par semaine. Cela lui permet de se vider l’esprit et de ne penser à rien tout en apprenant des choses qu’il juge « d’amusantes » tant se tordre dans différents sens lui procure un bien indescriptible. Il paraît même que rire quelques minutes par jour est bon pour la santé et les abdos que l’on fait par la même occasion. Il joint l’utile à l’agréable en prenant soin de son corps – un esprit sain dans un corps sain – tout en passant un bon moment car avouons-le, il ne prend pas cette histoire de décontraction au sérieux. S’il y va c’est avant tout pour passer indirectement du temps avec la jeune femme qui leur sert de professeur. Sa présence est rafraîchissante à la manière d’une grande bouffée d’air revigorante, on ne peut qu’aller mieux après avoir discuté avec elle. Et puis, il faut bien avouer que les hommes ne se bousculent pas au portillon pour assister à ces cours bien souvent réservés aux femmes. Aodhan y voit là une façon de s’amuser, pouvant en même temps garder un œil sur Velvet au cas où certains intrus décideraient de se joindre à la partie dans le seul but de la reluquer un coup.
# Il lui arrive aussi d’épier Freyr lorsque cette dernière consent à descendre de son petit trône personnel pour se rendre elle-même dans le quartier des démons. Il ne doute pas de sa capacité à se débrouiller comme une grande fille mais son pouvoir d’apaisement des esprits ne pourra pas continuellement l’aider. Et même si elle change au préavis d’identité pour s’y rendre, la bêtise de cette sous race pourrait bien s’avérer être moins stupide qu’il n’y paraît. Sans qu’elle le sache, il la suit tout en prenant soin de rester dans l’ombre. Il ignore la raison de son geste mais il se sent comme obligé de le faire. Peut-être est-ce de sa faute ? Peut-être lui a-t-elle mis des idées dans la tête lors de son emprisonnement.


Peurs :
# Après avoir tout perdu en une courte fraction de seconde, le sentiment de crainte semble bien dérisoire. Aodhan ne craint pas grand-chose, c’est un ange déchu certes mais un ange qui a un vécu derrière lui. Le sang, la torture, la joie, la guerre, le pouvoir. En trois cent ans, il a eu le temps de voir et d’apprendre. Perdre sa famille était la pire chose qu’il pouvait lui arriver, et lorsque ce fût le cas, plus rien ne l’effrayait. Une vie ne valait pas la peine d’être vécue seul. Pendant un temps, il ne demandait qu’à ce qu’un coup du hasard vienne lui faucher la vie mais en vain. Aujourd’hui, il veille sérieusement sur les enfants de son école, comme si un démon pouvait à tout moment faire irruption à l’improviste et décimer toute sa classe. Il ne peut s’empêcher de surveiller Velvet lorsque leurs chemins se croisent alors que la jeune femme possède déjà une garde rapprochée. A dire vrai, son quotidien se résume à veiller sur les autres avant de s’occuper de lui-même.

Ce qui lui tient à cœur :
# La gourmette en or de sa fille Maella. La seule chose qu’il est parvenu à conserver suite à l’incident qui vint frapper sa vie. Il ne restait rien d’elles. Ces démons avaient convenablement fait leur travail. En plus d’avoir tué les trois femmes à qui il tenait le plus, ils s’étaient arrangés pour que leurs corps soient méconnaissables. La maison – sans dessus dessous – avait ensuite été brûlée. Ce bijou était par conséquent le seul bien matériel qui le rattachait encore à son passé. Il porte d’ailleurs la gourmette à son poignet gauche, ayant rajouté quelques maillons pour la mettre à sa taille, et ne la retire jamais.
# Sa chienne – Kala – une Rottweiler de deux ans. Au jour d’aujourd’hui, Kala a la lourde tache d’être la seule femme de sa vie. Complètement gaga avec elle, c’est une vraie princesse qui a tous les droits, y compris celui de dormir avec son maître malgré la place qu’elle prend. Jalouse comme pas possible, cette chienne n’a pas un sens très aiguë du partage Aodhanien. Elle ne supporte que très moyennement les présences féminines et montre généralement les crocs d’un air imposant lorsqu’elle sent son territoire menacé.


Ce qu'il déteste :
# On pourrait se demander comment un grand machin comme lui fait pour garder la ligne, ou plutôt cette carrure imposante sans un gramme de graisse alors qu’Aodhan déteste par-dessus tout les légumes. Allez savoir d’où cela provient, peut-être un traumatisme lié à son enfance… sa mère lui faisait des légumes à tous les repas et l’obligeait à finir son assiette. Quoi qu’il en soit, il ne les supporte plus, tous autant qu’ils sont.
# Parler ouvertement ou un minimum de lui ne lui ressemble pas. C’est une oreille attentive, un bon confident mais il n’aime pas donner quand cela implique de se confier. Qu’on le force à le faire ou bien lorsqu’une personne insiste lourdement, cela a le don de le mettre hors de lui et pourtant, il en faut beaucoup pour le faire sortir de ses gonds car il est d’un tempérament très calme.
# Il déteste la nuit. Fin gourmet des rayons du Soleil, Aodhan est friand de la chaleur et des après-midi entiers passés à lézarder. Comme un môme, lorsqu’il est l’heure d’aller se coucher et qu’une obscurité totale englobe la ville, c’est une panique étrange qui le submerge. Il ne s’est jamais vraiment senti rassuré durant cette partie de la journée, comme si tout lui échappait.


  • Goûts*



Expression Préférée : L’expression qui demeure intacte dans son esprit et qui lui est particulièrement chère est une phrase que sa fille aînée, Maella, répétait tout le temps de son vivant. « Un homme digne de ce nom ne fuit jamais. Fuir, c'est bon pour les robinets. » Lui répétait-elle sans cesse d’un air sûre d’elle en bombant le torse.
En règle générale, Aodhan est un jeune homme qui demeure poli, son langage est rarement constitué d’insultes sauf dans certains cas d’emportement où les mots qu’il pourrait prononcer seraient en mesure de faire frissonner d’horreur ses défunts parents. Néanmoins, il aime répéter « Ca me casse les couilles. » même si bien souvent, il ne le fait pas exprès.

Sa chanson fétiche : Still loving you de Scorpions. Il lui arrive parfois de la chantonner mais à dire vrai, il n’a pas l’outil vocal nécessaire et ça se termine toujours sur un parfait désastre.
Endroit préféré : L’école dans laquelle il travaille. Etre entouré d’enfants constitue un réel plaisir pour lui, il n’existe d’autres endroits où il se sente plus chez lui ou dans son élément. Détestant par-dessus tout se retrouver seul le soir à son domicile, il serait prêt à bosser sept jours sur sept simplement pour ne pas avoir à se sentir seul.
Film Préféré : Les films de Tim Burton ont déjà une grande place dans son amour pour le septième art mais « Big Fish » remporte la première place. L’ambiance fantastique qui y règne le fascine. Et même s’il n’ose l’avouer, la fin le fait toujours pleurer à chaudes larmes.
Plat Préféré : Estomac ambulant, Aodhan serait prêt à manger tout ce qu’on lui offre à partir du moment où ça reste comestible. Adepte de la malbouffe, il n’est pas rare de le voir engloutir divers ‘plats’ tout droit achetés dans un fast-food de la ville. Il n’a aucun plat préféré à part peut-être un dessert : le mille feuilles.


Dernière édition par Aodhan Simmons le Dim 8 Juin - 22:04, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:01

  • Biographie



Anecdote de sa vie avant la prise de pouvoir de Dieu : « N’y va pas Aodhan… » Lui intima un jeune homme et ami dévoué, lui aussi soldat. La nouvelle était tombée. L’espace d’un court instant il avait eu l’impression qu’une épée de Damoclès était suspendue au dessus de sa tête mais il n’eut guère le temps de se faire à cette idée que déjà l’arme lui avait fendu le crâne en deux dans sa chute. Tout autour de lui n’était que chaos, un échos monstre qui lui martelait vigoureusement la tête à la manière de coups de marteau. La voix de son ami semblait lointaine alors qu’il était tout proche et s’attelait à le retenir par un pan de sa chemise mais Aodhan continuait d’avancer, l’entraînant avec lui sur plusieurs mètres de marche, sourd à toute remarque. Le soldat ne cessait de répéter la même chose, l’implorant de s’arrêter et de ne pas se rendre sur les lieux. Peut-être était-ce trop tôt, peut-être ne devait-il pas assister à ce macabre spectacle, il n’en savait rien à dire vrai mais en tant qu’ami il se devait de le protéger. « LACHE-MOI PUTAIN ! » Et dans un mouvement de rage, il se dégagea de son emprise, l’éjectant avec force au sol alors qu’il commençait déjà à courir.

Sa vue était troublée mais ce n’était pas du aux larmes. Par ailleurs, ces dernières ne parvenaient pas à sortir. Il voulait pleurer, laisser éclater sa peine mais rien. Il n’était pas en mesure d’évacuer quoi que ce soit. Ses jambes l’entraînaient dans divers rues qui ne semblaient avoir aucune fin. Toutes se ressemblaient étrangement. Le visage crispé et fermé, il continuait de cavaler à grandes enjambées, se fichant pas mal de l’air qui se faisait de plus en plus rare dans ses poumons. Il ne sut exactement la distance parcourue par ses pieds mais le temps qu’il mit pour rejoindre son domicile était pour le moins long. Après une course effrénée de trente minutes, il s’arrêta net devant la maison – sa maison – dont il ne restait que des débris calcinés. Hors d’haleine, il posa ses mains sur ses cuisses, penché vers l’avant, et ferma doucement les yeux, priant le ciel et ce Dieu qu’il servait pour qu’il s’agisse d’un mauvais rêve. Il rouvrit les yeux et l’horreur qu’il avait tant redouté se trouvait toujours face à lui, devant ses yeux tristes et son être tout entier terrassé.
« Non… » Murmura-t-il, entamant une marche rapide autour de l’habitacle en ruine. « Caitlin ! » Scanda-t-il d’une voix forte, dans l’attente d’une réponse inexistante de sa femme. Autour de lui plusieurs anges l’observaient sans vraiment savoir de quelle manière réagir. Son désespoir était communicatif, ils comprenaient parfaitement sa peine. Impuissants, il le regardaient se mouvoir dans tous les sens, faire et refaire le tour de la maison. « Non, non non… NON ! » Hurla-t-il alors que les larmes lui venaient enfin. S’effondrant au sol, il prit son visage entre ses mains et poussa un brusque cri de rage avant de fondre en sanglots. La main d’un homme vint se poser sur son avant-bras mais Aodhan la repoussa aussitôt. « Dégage ! » Lui ordonna-t-il sans plus de cérémonie, anéanti, vide, meurtri.

***


« Calme-toi. »
« Ne me dis pas ce que je dois faire Peter ! »
« Ne m’oblige pas à t’immobiliser. Fais ce que je te dis et tout ira bien. »
« Non, tout n’ira pas bien ! Pour toi peut-être mais pas pour moi. »
« Je comprends ce..- »
« Non, tu ne comprends pas ! Vous pensez tous comprendre ce que j’endure mais c’est pas le cas alors ferme-la, merde. »
« Aodhan… Arrête. »

Après avoir eu un entretien houleux avec Dieu, Aodhan ne tenait plus en place et tournait dans cette pièce close comme un lion en cage. Il ignorait à qui appartenait ce bureau mais il venait de le renverser et de le mettre sans dessus dessous. Plus il avançait et plus il retournait tout ce qui avait le malheur de lui tomber sous la main. Tous les livres de l’imposante bibliothèque gisaient tristement au sol et bientôt il s’en prit au bureau qu’il renversa sans ménagement et avec une facilement déconcertante.

« Bon. On l’embarque. »
Les deux anges chargés de le calmer s’approchaient doucement de lui comme s’il s’agissait d’un animal enragé qu’il fallait de toute urgence stopper. Les observant avancer, Aodhan secoua négligemment la tête de droite à gauche, déconcerté par ce qu’il voyait. Ces enfoirés osaient s’en prendre à lui alors qu’il n’était qu’une victime de plus dans cette histoire ! Une victime de ce Dieu bon à rien, qui préférait laisser son peuple périr plutôt que de voir lui-même la couleur que pouvait avoir le sang, aussi bien angélique que démoniaque. Bien trop occupé à astiquer son auréole, ça l’arrangeait bien de diriger sans avoir à bouger de son trône. Et ce surhomme devait être considéré comme un souverain tout puissant ? Jamais de la vie ! Il allait de désillusion en désillusion. Après avoir tant fait pour lui, Dieu lui demandait simplement de ne pas agir et de laisser tout ceci couler. Il venait de perdre sa famille, TOUTE sa famille, et il était censé rester docilement les bras croisés ? Quel Dieu exigerait une telle chose de ses sujets ? Il ne prônait pas la vengeance et sollicitait le pardon de son prochain. Ici ou dans un autre monde, ces démons qui s’en étaient pris à lui paieraient le prix fort. Il n’avait pas la patience d’attendre leur jugement dernier. Un scandale, c’était tout bonnement surréaliste.

« Ne me touche pas. » Siffla-t-il d’un ton perçant à l’égard d’un soldat qui venait de l’agripper par le bras. D’un geste précis et agile, Aodhan se pencha vers l’avant et le fit basculer de son dos au sol dans un bruit lourd. Tout ceci avait éveillé ses sens et la bête qui sommeillait en lui. Sans réfléchir, il donna de violents coups de pieds dans l’abdomen de l’ange toujours par terre. « Tu me comprends hein ? » Lança-t-il avec ironie. « Tu la ressens ma douleur ? Tu la sens bien là ? » L’autre homme s’était aussitôt jeté sur lui pour l’arrêter mais ni lui ni personne d’autre ne pouvait calmer ses ardeurs meurtrières. Sans qu’il ne sache comment il avait pu faire une telle chose, il mit fin aux jours de ces deux anges, les ruant de coups comme si une rage sans nom l’envahissait, continuant encore et toujours de les frapper même lorsque leurs corps étaient devenus inanimés. Mais alors qu’il tentait de s’évader, une dizaine de soldats l’attendirent dehors et parvinrent à le maîtriser, l’emprisonnant aussitôt dans une cellule, prison dont il eut le plaisir de profiter durant plusieurs années.

***


« Encore toi ? » Cracha-t-il à l’égard d’une jeune femme qui lui rendait régulièrement visite mais dont il ignorait tout. Elle était grande, mince, brune et se déplaçait avec élégance bien qu’une part de candeur demeurait incrustée en elle malgré une volonté visible de paraître femme aux yeux des autres. Comme à son habitude, elle ne pipa mot et se contenta de braquer ses iris déstabilisants sur lui, d’un air parfaitement serein, ce qui avait le don de l’irriter davantage. « T’as perdu ta langue, c’est ça ? » Son ton n’avait rien de mauvais. Bien entendu, tuer ces personnes qui appartenaient à la même espèce que lui prouvait un dérangement certain mais il disait avoir des raisons atténuantes. « Non. » Se contenta-t-elle finalement de répondre d’une voix douce et particulière.

Assis sur ce qui semblait être un lit, Aodhan se remit prestement debout et approcha rapidement des barreaux, les enserrant entre ses mains imposantes alors que Freyr, respirant l’innocence, s’éloignait rapidement.
« Tu as peur de moi ? » Lui demanda-t-il, déçu. Il était déçu de ce Dieu qui les dirigeait tous, déçu par l’humanité et déçu que cette douce enfant le prenne pour un dangereux criminel, fou et aliéné de surcroît. « Laisse tomber. » Il souffla doucement avant de repartir s’asseoir sur le lit grinçant, les avant-bras appuyés sur ses cuisses, le buste penché vers l’avant. Un silence de plomb s’instaura entre eux deux mais le jeune homme laissait penser qu’il était nerveux tant il triturait énergiquement ses doigts. Alors que personne n’avait prononcé la moindre parole et qu’aucun des deux n’avait bougé, l’atmosphère se fit étrangement plus douce. Ces murs de pierres l’entouraient toujours mais la cage dans laquelle il était enfermé semblait plus apaisante et plaisante alors que rien n’avait changé. Sa situation lui paraissait moins grave et plus facile à supporter. Cela faisait tout au plus trois fois qu’elle lui rendait visite et à chaque fois une colère passagère s’était précédemment emparée de lui. Il lui avait fallu un certain temps avant de pouvoir combiner tous les détails et les emboîter ensemble et ainsi comprendre qu’elle était la raison de tout ce calme, cet apaisement soudain.

« Je n’ai pas su être à la hauteur… » Lui confia-t-il. « Je n’ai pas été fichu de les protéger. » Lui qui détestait par-dessus tout passer aux aveux et ainsi se confesser, il ne pouvait s’empêcher de le faire lorsqu’elle était à quelques mètres de lui. Les mots s’échappaient tout seuls de sa bouche sans qu’il ne puisse les retenir. Soudain, le froissement de la robe de Freyr le fit sortir de sa léthargie et il tourna la tête vers elle. Elle venait de se décoller du mur auquel elle était auparavant appuyée et commençait à s’en aller. « Tu pars déjà ? » Lui demanda-t-il avec intérêt mais sa question demeura en suspens. Il n’obtint aucune réponse. Elle avait accompli son travail, il semblait aussi inoffensif qu’un gosse de deux ans et n’était plus une menace pour personne. Sa tâche s’arrêtait là. Il la détestait. Elle apparaissait et le désarmait contre son gré pour au final le laisser seul avec son désarroi. Etait-ce ça sa punition ? Etre enfermé entre quatre murs et entendre ses pensées tortueuses ricocher continuellement contre ces derniers pour le torturer à l’infini.

Anecdote de sa vie actuelle : Accroupi devant une petite table à la hauteur d’enfants en bas âge, Aodhan observait minutieusement le dessin qu’était en train de faire la dernière petite fille de la classe. Tous étaient déjà rentrés chez eux, il ne manquait plus qu’elle. En règle générale, sa nourrice venait la chercher mais aujourd’hui cette personne tardait à arriver. Loin de s’en formaliser, l’enseignant y trouvait là une manière de passer plus de temps avec Sarah pour l’aider du mieux qu’il pouvait. Cela faisait six mois qu’elle n’avait pas prononcé un seul mot, il avait beau la stimuler et la motiver, elle demeurait silencieuse, comme muette. Loin de lui l’idée de la brusquer, il s’en accommodait et lui faisait clairement comprendre qu’elle n’était pas obligée de parler si elle n’en avait pas envie, personne dans cette école ne comptait la forcer, malgré les quelques railleries de certains enfants qui pouvaient la heurter. L’heure tournait doucement et alors qu’il jetait un coup d’œil à sa montre et esquissait l’ombre d’une grimace, le bruit de talons jonchant le sol résonna dans le couloir. Il pouvait cautionner que certaines familles aient des problèmes, surtout la sienne, mais laisser son enfant aussi tard n’était pas une bonne chose. Sarah était en difficulté et lui donner l’impression qu’elle pouvait être oubliée ne pouvait guère l’aider à aller mieux.

Se redressant sur ses deux jambes, le jeune homme tourna la tête en direction de la porte ouverte dans le cadre de laquelle était apparue la lumière d’un ange, et ce n’était pas une métaphore. L’ange en question, du nom de Freyr, se tenait là, toujours avec cette élégance de femme qui lui collait à la peau. Il se massa l’arrière de la nuque et marmonna un bref :
« Bonsoir. » La fillette, toujours concentrée dans son dessin, ne releva même pas la tête et continua de colorier son chef-d’œuvre. « Je suis désolée pour le retard. Quelques problèmes de dernières minutes à régler. » Aodhan ne trouva rien à redire, connaissant son statut et en quoi consistait son métier. Elle travaillait pour Dieu et bien entendu, il passait en premier plan. Peut-être se lançait-il dans des conclusions bien trop hâtives à son sujet et que ses problèmes de dernières minutes étaient personnels, mais il ne pouvait s’empêcher de mépriser la part d’elle qui demeurait tant dévouée à ce souverain qu’il détestait.

« Tu as tes raisons. » Finit-il par lancer sans pouvoir s’en empêcher, comme s’il lui en voulait de quelque chose. Ils se jugèrent du regard durant quelques secondes avant que Sarah ne se lève et vienne entourer la jambe de son professeur de ses frêles bras, ce qui le fit aussitôt redescendre sur Terre. « Prête à partir ? » La brunette secoua machinalement la tête de gauche à droite, ce qui eut pour effet d’exaspérer Freyr qui de toute évidence semblait pressée, à moins que la présence d’une personne dans cette salle lui paraissait dérangeante. Il lui frictionna les cheveux avant de la laisser partir dans le couloir pour chercher ses affaires. D’un pas lent et calculé, il s’approcha lentement de la jeune femme et vint s’appuyer en face d’elle contre l’embrasure de la porte. Vêtue de son tailleur sombre, elle se donnait des airs sérieux qui l’amusaient autant qu’ils l’attiraient. « Tache d’être à l’heure la prochaine fois. » Une gêne s’immisça entre eux et Freyr en profita pour s’éclipser dans le couloir pour aider Sarah à mettre son manteau.

Il les observa attentivement et à tour de rôle, il ne doutait pas de l’amour qu’elle pouvait porter à cette enfant, elles avaient toutes deux perdu un être cher. Il n’avait jamais connu personnellement le grand frère de Sarah mais sa disparition l’avait bouleversé. Freyr devait contenir sa peine enfouie en elle, il ne pouvait en être autrement. Pourquoi voulait-elle que l’on croit qu’elle allait bien ? Comme tout le monde, elle avait le droit de faiblir, c’était généralement ce qui se produisait après des coups durs.
« Je ne sais pas ce que vous vous amusez à lui demander mais s’il vous plaît, restez à votre place d’enseignant. Sarah vit dans un cadre sain, elle est entre de bonnes mains. » Lui dit-elle doucement après que la fillette lui ait emboîté le pas et soit suffisamment loin pour qu’elle n’entende pas ses paroles. Souriant à pleines dents, Aodhan hocha simplement la tête de haut en bas. La situation de Sarah lui tenait particulièrement à cœur et si parfois il se permettait de juger de sa qualité de vie, ce n’était pas pour se prendre pour un psychologue mais seulement pour trouver la solution la plus favorable pour elle.


Dernière édition par Aodhan Simmons le Lun 9 Juin - 15:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:02

  • Autre


# Il est aussi souple qu’un fil d’acier mais persiste à assister aux cours de Velvet. Sa grande taille et sa corpulence de mastodonte le font légèrement passer pour un éléphant dans une boutique de porcelaine aux yeux des autres jeunes femmes présentes, mais il ne s’en formalise pas et trouve ça au contraire très amusant.
# Il triche toujours en mentant sur la provenance de sa musculature imposante. Il aime cultiver le mystère et prétend ne pratiquer aucun sport régulier alors que le jogging, la musculation et les abdos rythment ses matinées et soirées.
# Le contact physique est quelque chose de difficile pour lui. Bien que cela n’aie jamais été sa tasse de thé, ça l’est encore moins depuis maintenant un siècle. Il fait tout pour le faire comprendre gentiment mais il supporte que très moyennement d’être touché.
# Il ne se souvient plus de la dernière fois où il a dit je t’aime à quelqu’un, sans doute était-ce sa femme mais depuis son décès, il ne parvient plus à répéter ces mots, pas même à sa chienne qui de toute évidence n’attend que ça.
# Sa dernière relation sexuelle remonte à deux ans environ. Plutôt étrange pour un homme, n’est-ce pas ? Loin d’être impuissant, il respecte bien trop les femmes pour les mettre dans son lit afin de soulager un futile et éphémère plaisir.


  • Liens

Nom et Prénom
{Avatar}
Nature de la relation


Avatar : Tom Welling.
Fille ou garçon ? : Anonyme... Arrow
Où avez-vous connu le forum ? : Double-compte powa. mdr


Dernière édition par Aodhan Simmons le Lun 9 Juin - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:05

OMYGODTUPEUXPASMEFAIRECA Shocked
*meurs* faint

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:07

SIJEPEUXTEFAIRECA Shocked mdr
Ne meurs pas maintenant wootwoot

fleur
Revenir en haut Aller en bas
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:08


_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:13

Revenir en haut Aller en bas
Evan Spencer
Sammael|| Master of Bitches
avatar

Féminin Nombre de messages : 3634
Age : 27
Clan : Shaytân
Humeur : Fuck off
Emploi : Sex machine
Pouvoir : Maîtrise des arts de combat connus ou pas du tout. Maniement des armes en passant par le combat au corps à corps.
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt B 226 Citania de Briteiros, Fortaleza de Faro

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:16

TOMMMMMMMMM bubbleheart

choix audacieux de Vava XD

rebienvenue alors ma tartine

_________________

You kill me with a single word
When angels fuck and devils kiss
I want to be that special guy
Love me like you want kiss me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:19

Oui TOOOOOOOOOOOOOOOOMMMM

Je pense que c'était surtout un crime qu'il ne soit pas pris mdr
Sinon merci ma Tartine devilish
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:22

Welcome. :boundin'heart:
Revenir en haut Aller en bas
Freyr Weber
And my own two hands will confort you... || Talliah
avatar

Féminin Nombre de messages : 968
Clan : Malack
Humeur : sick and tired
Emploi : unemployed
Pouvoir : Metamorphose et influence des emotions
Date d'inscription : 19/05/2008

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation:

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:36

ZAZ PAS TOUCHE C"EST LE MIEN!!!!

_________________
[list]
Walking on water seems parlays now you got
my trust and it feels and it feels like sabotage when
I'm pulling triggers back on myself you know it is all I know
And it feels so real from the outside Tyrant

Avatar(c) Epi_de_mais ; icon (c) eniroc, Sweet tbasco[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 18:43

Merci mr.green

Calme Lemy devilaugh De toute manière, elle est déjà bien assez comblée comme ça devilish
Revenir en haut Aller en bas
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 19:00

C'est pas du juste Neutral c'est mon homme
Nan mais regardez moi ce biceps de folie et ce regarde de braise

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 19:02

Si, c'est juste silent confused
Nan mais là, nous sommes sur la même longueur d'onde ahem chaud

Mais tu as décidé d'aller voir ce qui se tramait du côté démoniaque, contente-toi en mdr
Revenir en haut Aller en bas
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 19:22

Mon homme Sad

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 19:25

T'as pas bientôt fini sortie
Revenir en haut Aller en bas
Dyclan De Lluca
Awstin # Sweet Like A Hurricane
avatar

Féminin Nombre de messages : 374
Age : 28
Clan : Mal'ach
Humeur : Painful.
Emploi : Bras Droit de Freyr
Pouvoir : Psychométrie et Prémonition
Date d'inscription : 20/05/2008

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 430 Résidence Cidadela, Pedra da rainha

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 19:37

ahem

Moitié de moi bubbleheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 20:07

EPOUSE MOIIIIII exittime

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 20:13

Chut ma moitié, tu vas me faire repérer bubbleheart

Zaz > mdr
Bon d'accord mais faut faire fissa avant que Freyr et Evan débarquent ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 20:16

kiss

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Evan Spencer
Sammael|| Master of Bitches
avatar

Féminin Nombre de messages : 3634
Age : 27
Clan : Shaytân
Humeur : Fuck off
Emploi : Sex machine
Pouvoir : Maîtrise des arts de combat connus ou pas du tout. Maniement des armes en passant par le combat au corps à corps.
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt B 226 Citania de Briteiros, Fortaleza de Faro

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 20:21

V Shocked qu'est-ce que tu fais à flirter avec lui Sad

Toutes les mêmes

*va se pendre*

_________________

You kill me with a single word
When angels fuck and devils kiss
I want to be that special guy
Love me like you want kiss me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 20:23

Vous êtes témoins, j'y suis pour rien

Revenir en haut Aller en bas
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 20:25

Embarassed c'est les hormones ça.

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Evan Spencer
Sammael|| Master of Bitches
avatar

Féminin Nombre de messages : 3634
Age : 27
Clan : Shaytân
Humeur : Fuck off
Emploi : Sex machine
Pouvoir : Maîtrise des arts de combat connus ou pas du tout. Maniement des armes en passant par le combat au corps à corps.
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt B 226 Citania de Briteiros, Fortaleza de Faro

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 20:26

Ouais bah bizarrement avec moi tes hormones tu les tiens en laisse *jaloux*
Bah vas y épouses le, comme ça tu finiras par te faire tuer comme sa femme et puis ça sera bie nfait devilish

_________________

You kill me with a single word
When angels fuck and devils kiss
I want to be that special guy
Love me like you want kiss me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   Dim 8 Juin - 20:29

Mais euh non arrête Embarassed

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aodhan Simmons | Into the light   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aodhan Simmons | Into the light
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Lucky Light
» Moon Light [Pouffy]
» Feather Light

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: FIRST OF ALL :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: