AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 JOSHUA HANDERS | Becoming a devil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Mer 21 Mai - 14:48


CORPSE HEART @ LJ



And then you bring me home
Afraid to find out that you're alone, no
And I'm sleeping in your living room
But we don't have much room
To live


    ‘‘ FICHE D'IDENTITE :


Prénom : Joshua Connor
Nom : Handers
Surnom : Joshua est plus appelé par son prénom que par un surnom quelconque. Reniant toutes formes de sociabilité, il défend quiconque de s'approcher de lui et de lui donner une légère affection. Il déteste les autres et préfère se faire interpeller par son prénom ou encore son nom de famille. Avant de devoir quitter son poste de supérieur hiérarchique, il aimait se faire appeler chef et sans vouloir être grossière, il bandait à l'idée d'être le supérieur des autres. Un vrai salaud dans un corps d'ange.
Âge : Il fait jeune, certes, mais il a un bon nombre d'années derrière lui.
Date de naissance : Il refuse catégoriquement de faire un lien avec sa vie de mortel.
Lieu de naissance : Banlieue de New-York, Etats Unis d'Amérique.
Nationalité : Américaine avec quelques origines françaises.
Race : Malgré sa tête de salaud pas fini que tout le mone balance dans le camp de Satan, Joshua est un parfait petit ange - quelle ironie. C'est donc, bel et bien, un Mal'ach.
Camp : Ce qui est assez compliqué d'ailleurs. Joshua faisait partit des anges qui maitrisaient la ville. Il était le supérieur hiérarchique de beaucoup de monde et aimait diriger la ville avec aisance. Il était d'ailleurs l'un des anges les plus respectés de San Diego. Maleureusement pour lui, il prit vite goût au mal et fut attiré par les complaisances de Satan et la lumière rouge. Ses ailes n'étaient plus aussi pures et il fut viré de son poste. Il commença à traîner avec "la racaille" d'aujourd'hui, se plaisant à se prendre pour un rebelle. Toujours rataché à Dieu, il ne put entièrement oublier de quoi il était fait et malgré ses airs de salaud pas fini, il resta prit entre deux feux. Il est donc mi-rebelle, mi-ange mais personne ne le sait. Il joue deux identités différentes, ce qui est très difficile pour lui et surtout, ce qui le rend insociable.
Pouvoir: Joshua fait partit de ces rares personnes qui contrôle le temps. Entendons nous bien, nou ne parlons pas des heures, des minutes et des secondes. Il est bien loin d'être capable de remonter le temps pour réparer ses erreurs - bien que ce serait fort utile. Non. Joshua contrôle le temps, la météo, la pluie et le soleil. Les intempéries ont la fâcheuse habitude - à cinq kilomètres à la ronde - de se calquer sur ses humeurs. Ainsi lorsqu'il est en colère il peut provoquer un orage; lorsqu'il est triste il se met soudain à pleuvoir même avoir un ciel bleu. Il peut aussi provoquer un brouillard quand son esprit est flou ou même une tempête de neige quand il a trop chaud. Il peut tout aussi bien contrôler les températures : il peut faire chaud avec le soleil et faire froid avec la pluie. Mais à ce stade, il est encore très novice et s'y essaye peu. Le changement de météo est largement suffisant et cela peut-être très énervant par moment.
Occupation : Outre le fait de jouer les espions pour les deux camps opposés et se lancer dans la rebellion à corps perdu, il se doit de bien gagner sa vie. Autrefois, il était bien payé. Assez haut dans la hiérarchie, il n'avait pas de soucis à se faire. Malheureusement pour lui, il est à deux doigts d'être un ange déchu. Il s'est donc rabattu sur : la glande. Monsieur ne fait rien de ses journées à part mettre le bordel aux quatre coins de la ville. Alliant missions des anges aux missions des rebelles, il joue un dédoublemen d'identité qui lui coûtera cher un jour. On le voit très peu - surtout présent la nuit - mais on s'en mords les doigts lorsque l'on aperçoit ne serait-ce que son ombre. Oiseau de la nuit, oiseau de malheur il est comme le messager de la mort. Mais une vie sans argent c'est impossible, et comme la pluspart des rebelles il vit de petits boulots au black. Rien de bien valorisant toute fois mais ça remplit le frigidaire.
Que pensez-vous de la situation actuelle : C'est un gros merdier. Un gros et un énorme merdier. C'est difficile de croire que deux mondes parallèles au monde humain puisse se faire la guerre sans merci sur terre. Encore, tout ceci n'est qu'un début, un apéritif, une mise en bouche. Joshua n'est pas l'être que tout le monde pense connaître. Peu de personnes savent, qu'en réalité, il était à la tête de Sao Paulo et que c'est lui qui a débuté cette guerre sur ordre de Dieu. Il était un des piliers dans la grande sagesse des anges qui ont mis un gros point d'interrogation sur la ville. Il était le plus haut placé après Dieu, son bras droit, le maitre de la ville. Aujourd'hui, il est réduit à sauver sa peau du mieux qu'il peut. Ange ou démon ? Tout est confu et ce n'est que maintenant, dans les bas fonds de la ville qu'il voit avec horreur son acte, ce qu'il a provoqué. Il a été fait de sang venimeux. Si quelqu'un venait à le savoir, il ne verait plus ni les enfers, ni le paradis.

    ‘‘ PSYCHOLOGIE :


Habitudes : Manger, dormir, vous faire chier, bosser, fumer comme un pompier, dormir. Il a très peu d'habitude à vrai dire, juste une routine chiante à supporter. A vrai dire, sa vie est très monotone. Il se lève, insulte quelques personnes qui veulent lui soutirer deux ou trois mois, fais quelques petits boulots au black dans la journée, ignore royalement d'autres personnes, effectue ses missions pour les anges et pour les rebelles, traque Angèle et sa drogue, surveille ses arrières, mange, jour au poker et retourne se coucher. Mais ces habitudes ci ne servent qu'à donner une image de lui. Au fond, tout au fond, se cache un délicieux complot aussi dangeureux qu'une geurre mondiale. Exquis.
Peurs : Malgrè ses airs de gros durs, Joshua à la phobie de l'eau. Comme la plupart des personnes ayant la même phobie que lui, celà est du à un accident lorsqu'il était petit. Et comme toutes les histoires banales, il était à deux doigts de mourir noyer dans une petite piscine en plastique. Triste destin pour un dur à cuire. Peu de personne sont au courant de cet accident et qu'il ne sait pas nager non plus. Il évite tout contact avec les grands espaces d'eau et passe à plusieurs kilomètres des grosses flaques d'eau lorsqu'il pleut. Si vous vous noyez un jour, ne comptez pas sur lui pour vous ramener, il vous regarderait comme un con sur la berge.
Ce qu'il déteste : C'est connu. Joshua déteste avant tout les humains, les démons, les anges et lui. Il déteste tout le monde. Insociale, il envoie chier ceux qui essaye de lui parler et préfère faire cavalier seul. A vrai dire, il déteste qu'on lui parle, que l'on reste avec lui - même à plusieurs kilomètres de distance - qu'on rigole à ses blagues, qu'on le regarde, qu'on lui pose des questions, qu'on mange dans la même pièce que lui. Enfin bref, il déteste tout rapport, tout contact et ne se gêne en aucun cas pour vous le faire savoir.

    ‘‘ GOUTS :


Expression Préférée : Outre les Bordel, merde, fais chier et autre jurons habituels qui fusent à toutes heures de la journée, son expression fétiche reste bien le "ta gueule" qu'il dit à tout bout de champs. Plus anti-sociabilité que lui, vous ne faites pas. Mais à part tout ceci, Joshua est très reconnu pour ses jurons complètement inventif. En dresser une liste reviendrait à y prendre des heures mais il a quand même quelques favoris tels que : tête d'ampoule, cerveau d'mouche, mouche à boeuf, bec à foin, ectoplasme-toi coupable, va peler tes oeufs et bien dautre encore.
Sa chanson fétiche : Joshua est une vraie calamité en musique. Il ne retient jamais un air, un nom ou un artiste et il n'arrive même pas à retenir les paroles du chanson qui l'apprécie. Il s'énerve vite et comme son pouvoir, la musique suit ses humeurs. Ainsi, lorsqu'il est énerve il penche plus sur du métal. Lorsqu'il est nostalgique, ce sont les chansons douces qui prennent la place et lorsqu'il est joyeux il pourrait bien se mettre à écouter du Bob Marley dans les rues de Sao Paulo. Un vrai jukebox embulant.
Endroit préféré: Les rues. N'y voyez là aucun dégoût, juste une envie de liberté. N'aimant pas se sentir emprisoner entre quatre mur où se sentir clostrauphobe dans sa vie de tous les jours, il aime le grand air et les rues sont bien son endroit par excellence. Il les arpente sans cesse, respirant de plein nez la liberté retrouvée et rentrer dans un batîment est - chaque jour un peu plus - un supplice à ses yeux.
Film Préféré : Les films où tout fini mal, où il n'y a que douleur, souffrance trahison, sang, mort et tout le reste qui va avec. Loin d'être fleur bleue, il renie tout ces films qui contient de l'amour. Loin d'avoir fait - encore - le grand saut dans l'amour il préfère s'abandonner aux films d'action bien que, eux aussi, ont une part de romance. Ce film préféré reste bien entendu La Chute du Faucon Noir qu'il connaît par coeur. Il lui arrive même d'écouter les Walkyries, chanson très connue de Wagner qui se trouve - également - dans le film.
Plat Préféré : Contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser de lui, Joshua n'est pas un gros mangeur. Il picore. Petites portions par petites portions, il a toujours connu la nourriture en petit quantité et même cela, il avait du mal à finir. Autrement dit, à part dun cheeseburger de temps à autre, il ne fait que grignoter à droite et à gauche. D'ailleurs, il préfére piocher dans les assiettes de ses voisins - au restaurant - que de se commander un plat.


Dernière édition par Joshua Handers le Ven 23 Mai - 19:57, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Mer 21 Mai - 14:49


    ‘‘ BIOGRAPHIE :


Anecdote de sa vie avant la prise de pouvoir de Dieu : Le monde est bruyant. Les humains sont bruyants. Ils ne savent pas écouter les moindres bruits comme le silence. Simillaire à lui, ils paraissaient pourtant si différent. Ses ailes pures bougèrent durant une fraction de seconde avant de reprendre une position de statue antique. Tout était d'un ennuit mortel. L'attente surtout. Il se releva péniblement et le regard vers le ciel, tendit les bras en signe de croix.

« Vous pourriez pas mettre un peu d'action, c'est trop demandé peut-être ? » Furieux contre lui même, il soupira d'ennui alors que de gros nuages gris roulaient déjà dans le ciel. Stupide pouvoir inutile. Pourquoi fallait-il qu'il est un pouvoir aussi nul ? Contrôler la météo était destiné aux fillettes qui regardaient les sitcoms à la télé mais pas aux mecs dans son genre. Il aurait pu contrôler l'electricité, se téléporter, se métamorphoser, décupler sa force. Et bien non, il contrôler le temps selon ses humeurs - en plus. Pas moyen d'avoir du soleil quand il était énervé. Fichue idée. Il souffla de rage, prenant sur lui avant de rejoindre le bâtiment le plus proche. Les gars jouaient encore à leur stupide jeu de carte, les filles discutaient dans un coin et Freyr lisait encore le journal. Joshua prit place en face d'elle, espérant qu'elle garderait les yeux rivés sur sa lecture et qu'elle éviterai de lui adresser la parole. C'était peine perdue que de faire taire une femme.

« Tu es au courant ? » demanda t-elle, sans lever la tête, les yeux relisant la même phrase pour la seconde fois.
« Tu rentres dans un couvent ? »
« Idiot. » râla t-elle en refermant le journal et en le fixant droit dans les yeux, les bras croisés sur sa poitrine. « Il t'a choisi. »
« Désolée, je n'aime que les femmes. »
« Tu le fais exprès ou c'est de nature ? »
« Tu m'emmerdes Freyr. J'ai pas besoin de toi pour être au courant. »
« Je vais être ton assistante. »
« Tu sais ce que ça signifie ça ? » dit-il d'une voix rauque, se levant pour approcher son visage du sien. « On va tout partager. Même le lit. »
« Tu n'es qu'un parfait salaud. »
« On me le dit souvent. » D'un rire grave il envoya valser la chaise derrière et traversa le engard qui leur servait de refuge les jours calmes.

Il ne savait ni commun, ni pourquoi, mais il sentait quelque chose de bon arriver. Un complot qui sentait l'extase à plein nez. La jouissance, le bonheur à l'état pur. C'était mieux que la drogue, que l'alcool ou autre saloprie. C'était mieux que de s'enfiler trois hamburgers en quelques bouchées sans être malade ou de boire du coca à toute vitesse pour rôter comme un porc en suite. C'était mieux que les matchs de foot à la télé le dimanche de soir et les tournois de billard le mardi midi. Ca sentait bon. Un parfum de victoire, de vengeance, de bien être. Un sourire niais sur le visage, il ébouriffa la tête de Jonas au passage.


« Deux valets, un as, un deux et une dame. »
« Mais merde Joshua, tu peux pas la fermer ? »
« Je t'antipathe un max, Jonas. Un max ! » dit-il avant de disparaître derrière la grande porte.

En réalité, il ne savait pas. Elle lui avait appris une chose qu'il n'avait cessé d'espérer, de croire et de rêver depuis des années. En réalité, il ne savait que Dieu lui même l'avait choisi pour être à la tête de Sao Paulo lorsque que la guerre prémédité serait déclanchée contre les enfers. Et même si le combat était dangeureux, cela n'en était que plus jouissant, meilleur. L'extase, admiration, adoration, béatitude, bonheur, émerveillement, enivrement, félicité, griserie, ravissement.


Dernière édition par Joshua Handers le Ven 23 Mai - 19:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Mer 21 Mai - 14:49


    ‘‘ LIENS :


    ‘‘ AUTRE :

• Il est nul, mais vraiment nul, en maths et tous ses dérivés.
• Il a un petit faible pour les blondes. Entendons-nous par là, qu'il parle des bières.
• Il ne supporte pas les ordres même ceux de Dieu.
• Il est mysanthrope. Il déteste les humains.
• Il éprouve une totale aversion pour tout ce qui est à plume.
• Joshua ne l'a jamais avoué mais il se sait pas nager.
• En bon collectioneur qui se respecte, il compte pas loin d'une centaine de casquettes différentes.
• Il déteste la mayonnaise depuis qu'il est tout petit.
• Il est allergique au café.
• Il a la fâcheuse tendance de boire du lait à toute heure. Il n'est pas rare de le voir se balader avec une bouteille d'ailleurs.
• Un chien à la rue l'a pris pour maître, il n'arrive pas à s'en débarasser.


Avatar : Shia Labeouf (Corpsie arrête de baver sur mon clavier.)
Fille ou garçon ? : Chromosome XX, plus comunément appelée Lolo.
Où avez-vous connu le forum ? : Je suis une VIP rattaché à Satan mr.green


Dernière édition par Joshua Handers le Sam 24 Mai - 6:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 17:45


    ‘‘ BIOGRAPHIE SUITE :


Anecdote de sa vie actuelle : L'humain est fou. L'humain est aberrant, absurde, aliéné, anormal, barjot, bizarre, bouffon, braque, cinglé, débridé, délirant, dément, dérangé, désaxé, déséquilibré, détraqué, dingo, dingue, excentrique, extravagant, fada, farfelu, fêlé, féru, follet, forcené, givré, inconscient. Mais l'humain est - avant tout - un pâle reflet de ce que nous étions hier. Des êtres misanthropes habitant dans l'ombre de leurs pas. Pâle reflet des enfers et du paradis. Cela faisait deux jours. Deux jours entiers qu'il n'avait pas fermé l'oeil haïssant tout le monde, se haïssant lui même. Il en était venu à philosopher, vaguement et avait fini par sortir, les mains dans les poches. Combien de temps durait cette situation ? Depuis combien de temps joue t-il avec le feu et les nuages, dédoublant une personalité que personne ne semblait remarquer ? Cela faisait-il deux semaines ? Deux mois ? Un année entière ? Des années et des années ? Il ne comptait plus à vrai dire. Les secondes, les minutes ou encore les heures n'étaient plus. Il se fichait tout aussi bien des jours, des semaines, des mois et encore des années. Tout n'avait plus d'importance. Un cailloux roula sous ses pieds avant de percuter un des murs de briques rouges d'une petite ruelle. Le rouge semblait le poursuivre. Que ce soit le ketchup sur ses frites, la couleur de son calçon ou celle de ces briques, la robe du vin de plusieurs années, la texture du sang, les enfers. Rien n'était arrangeant, tout aller au plus mal. Il déboucha sur une des grandes rues principales de Sao Paulo, encore animée à cette heure tardive. Plus que tout au monde, il détestait le contact humain. Etre sociale n'était pas son fort et tout ce qu'il savait faire c'était s'éloigner de toutes tentatives pour lui adresser la parole. Il détestait les humains, comme il détestait les enfers, le paradis et les radis. Il détestait les humains autant qu'il se détestait lui et autant qu'il détestait cette guerre interminable qu'il avait provoqué sur des ordres d'un Dieu désordonné. Il en payait les fruits de ses erreurs.

Il bifurqua à droite, dans une autre petite ruelle qui mena à une grande porte de métal grise. Impasse. Un regard vers l'arrière, quelques coups sur la dite porte selon un code secret bien identifié du destinataire et sésame s'ouvra à lui. Les couloirs étaient déserts, froids, dépourvus de toute vie humaine, angélique où démoniaque. La porte claqua derrière lui alors que la pluie commença doucement à tremper passants et pavés. Il n'adressa pas un mot ni un regard en direction du portier et traversa ces longs couloirs sans fenêtre, juste éclairé par une lumière blafarde. Une longue traversé de murs de béton où des portes amochées reposaient en paix tandis que des vois s'élevaient déjà derrière l'une d'elle, ouverte.


« Paire de valets. »
« Rien. »
« Brelan. »
« Mais merde Jonas, tu fais chier. »

Bruit de cartes que l'on bat, distribution et tintement des jetons sur une table de fortune. Joshua s'approcha et se cala dans l'encadrement de la porte. Trois jouaient au poker. Un lisait le journal. Deux dormaient dans un coin. Une se roulait un join. Un le fixait arduement. Le dernier n'était autre qu'une bête poilue - autrement dit un chien - qui avait trouvé refuge sur le palier de l'appartement du jeune homme, un jour d'orage. Un gamelle d'eau et quelques croquettes échangées et le chien ne l'avait plus jamais lâché. Il le suivait partout dans ses déplacements intérieurs même lorsque le maître choisi était de sale humeur. Joshua soupira malgré lui et le chien vint instinctivement à lui, cherchant un quelconque espoir d'amour pour lui. Il le toucha du bout de son museau, se frottant à lui et remuant de la queue comme un pauvre petit chien à sa mémère. Joshua hésita et contraint à le caresser, s'agenouilla pour le fixer droit dans les yeux. Des prunelles sombres, brillantes, pleines d'espoir.

« Salut tête d'ampoule. » dit-il en le caressant vaguement.

« Tu pourrais pas lui trouver un nom plus ... affectif ? » dit l'un des trois, jetant ses cartes sur la table. « Je me couche. » Il se leva, attrapa une cigarette à moitié consumée avant de faire face à Joshua. « Enfin je dis ça, je dis rien. »

« Alors ne dit rien. » dit-il en se relevant, remettant ses mains dans ses poches.

« Il pleut. » Silence. « Mauvaise humeur ? »
« Je t'emmerde. »
« Toujours aussi poli. »
« Va peler tes oeufs ! » Il balaya la salle d'un regard mauvais, avant de disparaître dans le couloir, le chien sur ses talons.

* * *

« Ton chien à bouffer mon dîner, ça fait deux fois. » râla Amélia, les poings sur les hanches.
« Qu'est-ce que j'en ai à foutre ? »
« Ca te dérangerai pas de parler normalement ? Tes chiant je te jures. »
« Ferme la, j'ai besoin de silence. » Il fit signe de se taire, et porta une cuillère de céréals à sa bouche, sous les yeux puissant du chien, langue pendante.

« TU FAIS CHIER JOSHUA JE TE JURE TU FAIS VRAIMENT CHIER BORDEL ! »
« C'EST PAS LA PEINE D'ETRE AUSSI VULGAIRE MERDE ! »


La porte de la petite cuisine claqua et le calme revenu, il jeta sa cuillère dans son bol à peine entamé. Cette conne lui avait coupé l'appétit. Il ferma rageusement le journal étalé devant ses yeux et jeta un regard sur la boule de poils à ses pieds qui releva instinctivement la tête vers son maître. Accusé à tord pour un crime qu'il avait à peine commis. C'est vrai, il n'avait fait que manger ce qui avait apparu, comme par enchantement, dans sa gamelle. Il n'y avait plus de bouffe pour chien et la seule chose potable que Joshua avait trouvé dans le frigo pour le nourrir, était un beefsteak qu'il avait fait revenir vite fait avant de lui donner. Il soupira, posa son bol devant le chien et en profita pour s'eclipsait. Le seul moment où il ne le suivait pas cétait lorsqu'il se remplissait l'estomac. Une minute et quelques secondes exactement avant qu'il ne réapparaisse derrière lui. Une minute et quelques secondes, le temps de sortir de la cuisine et de rejoindre la porte d'entrée.

« Désolé mon pote, mais tu restes ici. » lâcha t-il avant de faire signe au veilleur de lui ouvrir. Le chien se coucha devant la porte, posant sa muse sur ses pattes dans un soupir plaintif alors que Joshua disparaissait déjà dans la ruelle sombre.

Le jour était à peine lever et d'un air morose il observa le ciel gris. Cétait si difficile de faire l'impasse sur ses humeurs pour avaoir un peu de soleil. Il remonta sa capuche, se gratta la barbe qui avait quelques jours déjà et les mains dans les poches, il refit le même chemin que la veille. Cette fois-ci, les rues étaient désertes. Il ne se posa même pas la question pour savoir l'heure qu'il devait être, il s'en fichait royalement et avait bien des choses à régler en tête. En une bonne vingtaine de minutes, il avait rejoint un petit quartier à l'est de la ville et la personne qu'il cherchait était juste devant lui, cachée sur un manteau sombre, discutant avec un homme deux fois plus imposant qu'elle. Il se posta de l'autre côté de la rue, attendant qu'elle finisse son petit trafic et décida enfin à traverser la rue pour la rejoindre.


« Oh merde, tu fais chier Joshua. » Angèle Harllowe. Dealeuse à mi temps, ancienne conquête de sexe, chieuse à plein temps. « Tu peux pas rester dans ton trou à rats cinq minutes nan ? »

« Soit pas désagréable, j'ai encore rien dit. »
« J'anticipe mon pote. J'an-ti-ci-pe. »
« Déjà défoncée. »
« Tu vois, j'avais raison ! Tu me foutras jamais la paix. »
« T'emmerder est l'un de mes passe temps favoris, tu devrais le savoir. »
« Va ramener ta science ailleurs, tu fais fuir mes clients. »
« Pauvre conne ignorante »
« Je t'interdis de .. » Elle fonça sur lui, les poings en avant, avant de se faire stopper net, les poignés emprisonés par deux mains puissantes.
« Tu me fais pitier. »
« Tu me fais chier. » Elle se détacha violement de lui, ramassa ses affaires et lui tourna le dos pour repartir.

« Tu vas crever à cause de ces salopries Angie ! »
« C'est pas comme si t'en avais à foutre. Fiche moi la paix. » Elle cracha sur le côté et disparu. Quelle conne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 17:56

Joshua Handers a écrit:
Le jour était à peine lever et d'un air morose il observa le ciel gris. Cétait si difficile de faire l'impasse sur ses humeurs pour avaoir un peu de soleil. Il remonta sa capuche, se gratta la barbe qui avait quelques jours déjà et les mains dans les poches, il refit le même chemin que la veille. Cette fois-ci, les rues étaient désertes. Il ne se posa même pas la question pour savoir l'heure qu'il devait être, il s'en fichait royalement et avait bien des choses à régler en tête. En une bonne vingtaine de minutes, il avait rejoint un petit quartier à l'est de la ville et la personne qu'il cherchait était juste devant lui, cachée sur un manteau sombre, discutant avec un homme deux fois plus imposant qu'elle. Il se posta de l'autre côté de la rue, attendant qu'elle finisse son petit trafic et décida enfin à traverser la rue pour la rejoindre.

« Oh merde, tu fais chier Joshua. » Angèle Harllowe. Dealeuse à mi temps, ancienne conquête de sexe, chieuse à plein temps. « Tu peux pas rester dans ton trou à rats cinq minutes nan ? »

« Soit pas désagréable, j'ai encore rien dit. »
« J'anticipe mon pote. J'an-ti-ci-pe. »
« Déjà défoncée. »
« Tu vois, j'avais raison ! Tu me foutras jamais la paix. »
« T'emmerder est l'un de mes passe temps favoris, tu devrais le savoir. »
« Va ramener ta science ailleurs, tu fais fuir mes clients. »
« Pauvre conne ignorante »
« Je t'interdis de .. » Elle fonça sur lui, les poings en avant, avant de se faire stopper net, les poignés emprisonés par deux mains puissantes.
« Tu me fais pitier. »
« Tu me fais chier. » Elle se détacha violement de lui, ramassa ses affaires et lui tourna le dos pour repartir.

« Tu vas crever à cause de ces salopries Angie ! »
« C'est pas comme si t'en avais à foutre. Fiche moi la paix. » Elle cracha sur le côté et disparu. Quelle conne.

Je kiffe à mort Shocked wootwoot
kiss
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 18:04

Merci :boundin'heart:
On va tout déchirer tu vas voir mr.green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 18:13

T'as trop cerné Angie fleur Ca me fait plaisir mr.green

J'adore notre lien très space dans son genre ahem
Josh et Willie sont ensemble ou pas ? think
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 18:24

Han trop cool mr.green

Non pas encore. Il connait pas encore le grand amour hye

RECTIFICATION : En faite je crois que si vu que dans sa demande de lien, elle s'est déjà entichée de Joshua mr.green mdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 18:35

J'adore relire l'anecdote bubbleheart Arrow

Ouais, je me disais aussi mhwuhuahua parce qu'il me semble que Corpsie m'avait dit en MP que Willie était amoureuse silent
Mais peut-être que Joshua ne l'a pas encore remarqué, je sais pas moi devilaugh
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 18:36

ptdr

Il est aveugle pour tout, c'est un salaud, il fais chier son monde et il est vraiment chiant ce type. Sérieux Suspect Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 18:41

xp

En fait, il est comme Angie en un sens confused
Du moins pour la chiantitude dodo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 19:10

Terminé mr.green
J'avoue la première anedocte est nul, mais je suis pas inspiré par le thème même Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 19:17

Joshua Handers a écrit:
Il ne savait ni commun, ni pourquoi, mais il sentait quelque chose de bon arriver. Un complot qui sentait l'extase à plein nez. La jouissance, le bonheur à l'état pur. C'était mieux que la drogue, que l'alcool ou autre saloprie. C'était mieux que de s'enfiler trois hamburgers en quelques bouchées sans être malade ou de boir du coca à toute vitesse pour rôter comme un porc en suite. C'était mieux que les matchs de foot à la télé le dimanche de soir et les tournois de billard le mardi midi. Ca sentait bon. Un parfum de victoire, de vengeance, de bien être. Un sourire niair sur le visage, il ébouriffa la tête de Jona au passage.
devilaugh

Hey mais le salaud c'est lui qui les as tous parqué sur Terre, à Sao Paulo ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 19:18

Sur ordre de Dieu oui mr.green
Tu savais pas heiiiin ? Y'a que Freyr qui le savais Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 19:20

Non je le savais pas Shocked
Je suis sur les fesses là wootwoot

Vaut mieux pas que ça passe par les oreilles d'Angie mdr

Tu devrais mettre que tu as fini en titre, sinon ça va se perdre dans le flood bubbleheart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 19:22

C'est une idée de Frayer. En faite, il a juste être le pilier central au tout début avant dêtre viré pour rebellion mr.green

C'est fait madame :boundin'heart:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 19:24

Raah cette Freyr
Fais-la souffrir comme il faut devilish
Enfin pas trop parce que ce sont les bras de Dyclan qui vont la réconforter Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 19:28

ptdr

Elle me fait surveiller maintenant Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Velvet De Lluca
Sealiah || Do I dazzle you ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 3143
Age : 32
Clan : Mal'ach
Humeur : Rêveuse
Emploi : Professeur de Yoga
Pouvoir : Aquakynésie
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 110 Résidence Vinho Verde, Acarra Funchal

MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 19:29

ptdr
Je valide

_________________
    And how could we quit something we never even tried,
    Well you still can't tell me why.
    We built it up,
    To watch it fall.
    Like we meant nothing at all.
    I gave and gave the best of me,
    But couldn't give you what you need.


    By allineediskimi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnight-sun.heavenforum.com/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 19:30

Mais Josh a été rétrogradé ? scratch
Freyr est passée devant lui donc ? Depuis son "licenciement" ? devilish

YEAH wootwoot
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 19:37

NAAAAAAON MON FLOOD ptdr Arrow J'ai rien dit, ça fait plus ... classe. Moins bordel que chez le démon là mdr

Merci Zaz chou bubbleheart

Oui. En faite lorsque Joshua a commençé à douté et qu'il s'est rapproché des rebelles, ses ailes se sont tachées et hop il est passé à la trappe. Comme Freyr était son assistante elle est passé preums. C'est marqué dans sa fiche mr.green
Revenir en haut Aller en bas
Dyclan De Lluca
Awstin # Sweet Like A Hurricane
avatar

Féminin Nombre de messages : 374
Age : 28
Clan : Mal'ach
Humeur : Painful.
Emploi : Bras Droit de Freyr
Pouvoir : Psychométrie et Prémonition
Date d'inscription : 20/05/2008

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation: Appt 430 Résidence Cidadela, Pedra da rainha

MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Ven 23 Mai - 20:22

Angèle Harllowe a écrit:
Enfin pas trop parce que ce sont les bras de Dyclan qui vont la réconforter Arrow
Jalouse ? mr.green
Faut bien qu'il soutienne une amie mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Sam 24 Mai - 5:15

Angèle Harllowe a écrit:
Ouais, je me disais aussi mhwuhuahua parce qu'il me semble que Corpsie m'avait dit en MP que Willie était amoureuse silent

J'ai dit ça pour prévenir qu'elle était pas un coeur à prendre mais elle connait pas encore le grand amour non plus... désolée Embarassed

Et wootwoot wootwoot wootwoot
Vite, faut que je me mette à ma fiche, les gens les plus importants pour Willie (passé, présent, futur) sont validés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Sam 24 Mai - 6:25

Cool, on pourra faire la rencontre wootwoot :boundin'heart:

Prends ton temps aussi ahem
Revenir en haut Aller en bas
Freyr Weber
And my own two hands will confort you... || Talliah
avatar

Féminin Nombre de messages : 968
Clan : Malack
Humeur : sick and tired
Emploi : unemployed
Pouvoir : Metamorphose et influence des emotions
Date d'inscription : 19/05/2008

Feuille de personnage
Links:
Lieu d'habitation:

MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   Sam 24 Mai - 10:11

PTDR J'étais morte en lisant ta première anecdote!! XD


Dyclan De Lluca a écrit:
Angèle Harllowe a écrit:
Enfin pas trop parce que ce sont les bras de Dyclan qui vont la réconforter Arrow
Jalouse ? mr.green
Faut bien qu'il soutienne une amie mdr

Bah oui. Est ce que tu te sentirais menacer par moi Angie?

_________________
[list]
Walking on water seems parlays now you got
my trust and it feels and it feels like sabotage when
I'm pulling triggers back on myself you know it is all I know
And it feels so real from the outside Tyrant

Avatar(c) Epi_de_mais ; icon (c) eniroc, Sweet tbasco[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JOSHUA HANDERS | Becoming a devil   

Revenir en haut Aller en bas
 
JOSHUA HANDERS | Becoming a devil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Supernatural;; Sympathy For The Devil
» Glace à la citrouille et au chocolat [PV Joshua]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: FIRST OF ALL :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: